“IL FAUT COMPRENDRE LA STRUCTURE ALIMENTAIRE AVANT DE LA REFORMULER"

Le professeur Dewettinck plaide pour moins d'essais-erreurs dans la r&d

Beaucoup d'entreprises alimentaires belges investissent pas mal de temps et de moyens dans la R&D, ce qui est censé déboucher sur de nouveaux aliments ou sur des aliments améliorés. Mais environ 90% de ces nouveaux produits ne sont pas commercialisés. La raison de cet échec? “Il y a beaucoup d'idées, mais bon nombre d'entreprises ne font pas bien leurs devoirs", affirme le professeur Koen Dewettinck. Il plaide pour une innovation plus ouverte, avec une collaboration entre différentes entreprises, mais aussi avec le monde académique afin de réunir toute la connaissance existante et d'étayer les développements de manière scientifique.

Je kan dit artikel volledig lezen na registratie

Répondre

 

Kleurenschema
Aantal tegels per rij
Beeldverhouding
Weergave
Hoeken afronden
0

Bienvenue chez FoodProcess 

FoodProcess utilise des cookies pour optimiser et personnaliser votre expérience utilisateur. En utilisant ce site web, vous acceptez La gestion de confidentialité et des cookies.