naar top
Menu
Logo Print
02/11/2016 - ANN WELVAERT

LES SOLS SYNTHETIQUES: L'IDEAL DANS LES CUISINES DE COLLECTIVITE

Les sols doivent etre faciles a entretenir et satisfaire aux normes haccp

Les sols et parois carrelés et jointoyés classiques sont dépassés car ils peuvent être antihygiéniques et se détériorer assez vite. Les sols actuels doivent notamment être stériles, doivent pouvoir porter de lourdes charges mais aussi être antidérapants, inusables et résistants sur le plan chimique. Ajoutons à cela qu'il est évident que ces sols et parois doivent pouvoir être faciles à entretenir et satisfaire aux normes HACCP. Dans cet article, nous décrivons plusieurs solutions synthétiques de sols et parois. Les sols et parois synthétiques conviennent en effet très bien aux applications de restauration collective. orsque les particuliers choisissent le sol de leur nouvelle cuisine, tout tourne autour de l'aspect esthétique, tandis que la facilité d'entretien est fort peu souvent considérée. Dans les cuisines de collectivité, les priorités sont évidemment différentes, même si l'on apprécie que le sol soit un minimum agréable à regarder. Il est donc essentiel de trouver un juste équilibre pour ces cuisines professionnelles.

BIEN CHOISIR

Il existe différents types de sols pour les cuisines de collectivité. Le type de cuisine est le premier élément à prendre en compte. Les exigences dans les véritables cuisines industrielles, qui traitent d'énormes volumes de repas et les distribuent sur différents sites et auprès de plusieurs clients, sont différentes des exigences des cuisines de collectivité que l'on trouve dans les écoles ou les restaurants d'entreprise.

Entreprises et écoles

Les cuisines de collectivité dans les entreprises et les écoles sont souvent (partiellement) visibles pour les clients et les utilisateurs. Si bien qu'en plus de la fonctionnalité, l'esthétique joue également un rôle important dans le choix du type de sol. De plus, ces cuisines traitent des volumes moins importants que dans les cuisines industrielles. Leur utilisation est donc moins intense et le sol subit moins de charge. Le sol peut par ailleurs être nettoyé de façon traditionnelle.

Cuisine industrielle

Une cuisine industrielle est soumise à plus rude épreuve. Cela vaut aussi pour le sol, qui doit pouvoir résister à la charge de matériel plus lourd. Une cuisine industrielle accorde en général plus d'importance à une finition antidérapante, car elle doit répondre à certaines normes. Le sol doit par ailleurs résister aux produits de nettoyage chimiques plus agressifs. Dans le cadre des exigences HACCP, on verra de moins en moins ces deux types de cuisine de collectivité utiliser des sols en carrelage.

CRITERES D'ACHAT

Les propriétés suivantes vous donnent un aperçu qui peut vous aider lors du choix du sol synthétique adapté à votre situation spécifique.

  • L'épaisseur de couche dépend des exigences spécifiques en termes de capacité de charge, par exemple. L'épaisseur des sols synthétiques oscille en général entre 3 et 9 mm.
  • L'hygiène, facteur essentiel s'il en est, peut être favorisée par l'absence totale de joints et par la facilité avec laquelle de tels sols synthétiques égaux peuvent être nettoyés. Il est du reste possible de placer des plinthes et des bords de protection sur les parois sans raccord avec les sols. Cela profite également à l'hygiène. Le nettoyage est possible avec des nettoyants conventionnels, mais aussi avec des systèmes à haute pression.
  • La résistance chimique contre les bases et acides, nettoyants etc, est en général élevée pour chaque type de sol synthétique.
  • La résistance mécanique est la résistance des sols contre les coups ou chocs provoqués par des appareils qui sont déplacés au sol ou des objets qui tombent par accident. Comme déjà évoqué, les sols en polyéruthane, surtout, y sont sensibles.
  • La résistance thermique est bien sûr très importante dans une cuisine. La plupart des sols synthétiques résistent à des températures allant jusqu'à 80 °C. Quand la température dépasse cette limite, le sol synthétique peut se décolorer, voire se ramollir. C'est donc un facteur important! Il existe toutefois des solutions permettant aux sols de résister à une température allant jusqu'à 120 °C.
  • La plupart des sols synthétiques n'ont aucun problème en matière de propriété antidérapante grâce à l'ajout de sable quartzeux au matériau de base.
 

POINTS D'ATTENTION POUR LA POSE

  • Avant tout, il importe de tenir compte du temps de pose concret des sols et parois synthétiques. Vous devez aussi ne pas oublier que pendant la préparation, la pose et le durcissement de sols synthétiques, par exemple, vous restez inactif. C'est là que se situe d'ailleurs le grand avantage des sols acryliques, qui sont utilisables quelques heures seulement après leur pose. Vous devez donc tenir compte d'une possibilité de back-up pendant tout le processus de pose.
  • Une bonne préparation du support est absolument nécessaire avant même de penser à poser un sol synthétique. Le support doit être parfaitement stable et sec. Dans le cas des sols époxy, la température dans la pièce doit même être supérieure à 10 °C.Il faut encore tenir compte d'autres problèmes secondaires éventuels. Assurez-vous par exemple qu'il ne faut pas rehausser des portes. Le déplacement et le stockage du matériel présent est aussi un point à ne pas négliger.